Nous voulons des coquelicots

Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. On les retrouve dans l’eau de pluie, la rosée du matin, le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, le nid des oiseaux, dans les pommes et les cerises ainsi que dans le cordon ombilical des nouveaux-nés et le lait de leur mère.

Un appel de 100 personnalités pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse, co-signé par Eric Feraille, président de la FRAPNA et Raymond Faure, président de la FRAPNA Loire.


La FRAPNA fait partie des toutes premières organisations à avoir non seulement soutenu l’appel mais participé à sa construction. Nous devons désormais faire vivre « l’appel des 100 », le diffuser, l’amplifier, pour que nous soyons des millions à arracher l’interdiction de ces poisons à nos dirigeants.

Nous vous proposons d’agir aujourd’hui, maintenant et intensément pour exiger de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes.



Signez l’appel



Ainsi, tous les premiers vendredis de chaque mois à 18 h, nous invitons les signataires à se retrouver le même jour et à la même heure sur les places des villes et des villages des lieux où ils habitent.

 

 

La Maison de la Réserve et en vente des cocardes au prix indicatif minimum de 2 €. Les bénéfices nous permettent de relayer cette campagne.