Exposition « vision éphémère »

Philippe Rouyer expose ses photographies à l’Ecopôle du Forez jusqu’au 31 mars. Vous pouvez découvrir ses photographies les mercredis, samedi, dimanches et vacances scolaires de 13 h 30 à 18 h.

Il a commencé par observer la nature dès son enfance, puis par son métier d’agriculteur bio dans les années 70/80. Ses loisirs comme naturaliste proche des associations de protection de la nature (COA, CORA, puis LPO et FRAPNA) lui ont permis d’appréhender et de respecter les systèmes écologiques. Il s’est muni de jumelles, ensuite d’un télescope avec lequel il a fait ses premières photos en digiscopie. Par la suite, il a pu acquérir du matériel photographique de plus en plus performant.



 

Il est depuis toujours passionné de Nature, le regard en permanence attiré par le moindre mouvement, la moindre variation de couleurs, par les multiples facettes de la vie… Ici, c’est une grenouille, un oiseau, un papillon, là, un brin d’herbe, une fleur des champs, une chapelle, une écharpe de brouillard, des nuages d’orage…

Son esprit curieux le fait parcourir bien des lieux, ici en Auvergne-Rhône-Alpes, dans toute la France et aussi hors des frontières, comme en Roumanie, Pologne, Islande, Crète, et d’autres pays, d’où il rapporte des photographies comme autant de visions éphémères, charmes d’un instant.

Son principe : il suffit de savoir s’arrêter, écouter, anticiper un geste, un signe, un remous, un déplacement, prendre le temps… tout en étant d’une totale discrétion : la vie est là, à portée de l’objectif, pour qui sait l’apprécier.

Son travail reflète une approche éclectique de la faune, de la flore, des paysages, aussi bien dans leurs détails que dans leur ensemble.