Histoire du site

La plaine du Forez et ses 300 étangs forment, avec la Loire, un ensemble naturel d’une très grande richesse. Le Forez est la 7ème zone de reproduction d’oiseaux d’eau en France.

Situé entre Feurs et Montrond-les-Bains, l'Ecopôle abrite la plus grande réserve ornithologique de la région Rhône-Alpes. On y observe de nombreuses espèces d'oiseaux, de plantes et d'insectes remarquables.

 

Le site a longtemps été occupé par des prairies parsemées de bois. Les pâtures maintenaient les milieux ouverts. Les bords de Loire comportaient nombre de zones de graviers et de bras secondaires (les gourds) plus ou moins en contact avec le fleuve.

Les extractions industrielles de granulats ont commencé dès 1954 pour s’achever en 1991 sur une épaisseur moyenne de 4 m, entraînant des modifications profondes du paysage et de la dynamique fluviale :
- destruction de milieux naturels,
- disparition irréversible d’une partie des alluvions nécessaires à l’équilibre du fleuve,
- création de milieux artificiels,
- abaissement de la ligne d’eau de la Loire.

 

L'Ecopôle du Forez avant sa construction.

 

1987 : La FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature) acquiert une gravière de 11 ha à Chambéon pour la renaturer, accroître la biodiversité et développer les activités de découverte de la nature. Trois sociétés de carriers donnent 150 ha de terrains à la FRAPNA Loire.

1990 :
Cette formidable opération est rendue financièrement possible par la mise en oeuvre d’un programme ACE (Actions Communautaires pour l’Environnement), puis d'un projet européen LIFE (L’Instrument Financier pour l’Environnement). L’Ecopôle devient le noyau d’un vaste site, l’« Ecozone de la Loire » dont les objectifs sont la réhabilitation et la protection des milieux fluviaux.

Depuis, la FRAPNA a étendu sa zone d'intervention sur plus de 17 km de bords de Loire pour une superficie de 506 ha. La forêt alluviale a recolonisé les secteurs les plus anciennement abandonnés. La Loire entre davantage en contact avec les anciennes gravières, régénérant ainsi partiellement l’écosystème.

1993 : Ouverture au public de la Nef d'observation. La société Morillon-Corvol (actuellement Cemex) offre des terrains.

1994 : La FRAPNA Loire réintroduit des castors car les barrages de Grangent (en amont) et Villerest (en aval) lui interdisent un retour naturel. Les acquisitions de terrains et les aménagements se poursuivent :
- création d'une mare pédagogique,
- aménagement du sentier de découverte,
- construction de la Ruche, salle de 70 m2 destinée à l’accueil des scolaires et aux séminaires.

2007 : Inauguration d'un sentier pédestre reliant l’Ecopôle à Feurs. Les aménagements pédagogiques et touristiques s'adaptent et se développent en permanence.

 

L'Ecopôle du Forez vue du ciel.


2013 : L’Ecopôle du Forez fête ses 20 ans et inaugure le premier maillon de la Transligérienne inter-régionale.